Vacances : plus et mieux ?

Diverses enquêtes et études scrutent attentivement nos intentions en matière vacances pour la période estivale. Départ ou non, destinations favorites, budget dédié, modes de transports… Quelles particularités et tendances se dégagent pour notre été 2022 ?

Après deux années pour le moins particulières, liées notamment aux crises sanitaires traversées, et dans un contexte actuel marqué par des tensions internationales et une inflation croissante, nos intentions en matière de vacances intéressent un grand nombre de professionnels. Ceci explique en partie les publications régulières d’études, sondages ou enquêtes supposées cerner nos dispositions et aspirations du moment.

vacances
Cette année, les Français comptent renouer avec les départs en vacances

Normalité ou grande évasion ?

Selon une étude publiée début juin 2022 par l’institut IFOP, 55% des personnes interrogées auraient déclaré leur volonté de partir en vacances cette année, renouant ainsi avec les taux atteints en 2019.

Le baromètre des vacances édité quelques jours plus tard par l’institut IPSOS indique même que les intentions de départ s’élèveraient actuellement à niveau record de 74% des personnes sondées, soit à 5 points de plus que les intentions enregistrées en 2019.

Cependant, 23% des personnes sondées par IPSOS entre fin avril et mi-mai 2022 se disaient encore indécises quant à leur départ effectif et au choix de leur destination, et 22% déclaraient vouloir réserver en dernière minute.

Destinations et transports favoris

Les Français privilégient encore beaucoup la voiture personnelle pour leur vacances

Les études convergent pour identifier l’hexagone comme la destination majoritaire des personnes interrogées. Sans surprise, les littoraux de nos régions méridionales, à commencer par PACA, l’Occitanie et la Nouvelle Aquitaine seront tout particulièrement prisés cet été. A noter que ces destinations françaises devraient également rencontrer un engouement croissant parmi nos voisins européens des Bénélux, d’Allemagne, de Suisse et du Royaume Unis notamment.

En dépit des très fortes augmentations des prix des carburants, la voiture personnelle reste selon les enquêtes pour cet été le mode de transport largement privilégié par 73% des vacanciers, bien avant l’avion en légère augmentation à 22% et le train, qui reste stable avec un recours envisagé par 15 % des personnes interrogées.

Avec un bilan environnemental et sanitaire nettement plus favorable, les opérateurs des transports ferroviaires ont sans aucun doute d’importantes marges de progrès, tant en termes d’accessibilité financière que d’adaptation des services mis en œuvre pour leurs usagers actuels comme futurs.

Evolutions pragmatiques

Les Français préfèrent les destinations plus proches

Hausses des prix, inflation, inquiétudes quant aux perspectives économiques impacteront selon l’étude d’IPSOS les vacances pour 72% des Français. En toute première ligne, celle de 26% (IPSOS) à 45% (IFOP) qui indiquent qu’ils ne partiront pas en voyage cet été, faute de moyens, ou par précaution, dans le but de réaliser de économies.

Certaines évolutions adoptées depuis 2020 semblent progressivement gagner du terrain auprès d’un large tiers des personnes sondées. Ainsi selon l’étude IPSOS, 37% des Français disent continuer à privilégier des destinations plus proches, 33% pensent réduire leur budget vacances et 30% envisagent de continuer à limiter la fréquence de leurs voyages.

L’enquête IFOP indique de son côté que 35% souhaitent privilégier d’abord des endroits sains d’un point de vue environnemental, loin de la pollution.

Dépaysement…à proximité ?

Toujours plus de propositions et d’initiatives développées localement, dans nos collectivités et notre région, prouvent à quel point il est possible de nous dépayser sans parcourir des centaines, ou encore moins des milliers de kilomètres. Les découvertes insolites et les paysages inédits sont bien présents sur nos territoires. Tout comme un vrai sens de l’accueil et de la convivialité, dans le respect de toutes les bourses, y compris des budgets les plus contraints.  

Pour couronner le tout, bon nombre de destinations touristiques régionales profitent pleinement au renforcement notre économie et des emplois locaux. C’est notamment le cas des celles réunies par la coopérative Terre d’Est et des acteurs du tourisme associatif rassemblés au sein de l’Union Nationale des Associations de Tourisme. Le tout en veillant à rester attractives au plus grand nombre.

Catalogue de bonnes idées pour cet été !

Un dossier complet dédié aux découvertes touristiques pleines de sens, destinées tant aux habitants de la région qu’aux visiteurs, est disponible sur le site www. ZIGetZAG.info, animé par la Chambre de Consommation d’Alsace et du Grand-Est.

Retrouvez également cet été le guide spécial dédié à l’ensemble des Fermes Auberges certifiées dans le massif vosgien, avec de nombreuses découvertes et des balades pour toutes et tous, accessibles via la revue numérique www.consommer-aujourdhui.fr

Accessibles à tous les budgets, respectueux des personnes, sur l’ensemble du territoire, il permet de sortir des sentiers battus, sans nuire à sa santé, tout en préservant notre environnement. Que demander de plus pour un réel dépaysement estival ?

fermes-auberges

Pour accéder à notre dossier « fermes-auberges 2022 »,
abonnez-vous !

Laisser un commentaire